A Punta Bunifazinca

La vallée du Cavu - la basse vallée en fait - n'est connue sur l'île que pour ses "piscines naturelles" en aval du pont de Marionu qui font le bonheur des touristes en mal de "patauging", qui débarquent sur la départementale D168a, se garent n'importe où en bordure de la piste et descendent dans le fleuve avec le même équipement que sur la plage, bouée alligator incluse !
C'est vrai que ces mêmes touristes seraient en mal d'y goûter aux autres activités nature que l'on trouve dans beaucoup d'autres secteurs de Corse : randonnée, escalade, canyoning, etc... Les sentiers et autres pistes ont été abandonnés depuis longtemps au bon gré du maquis, l'escalade n'y a jamais existé et tout le monde dit que le canyoning y est inexistant. C'est d'ailleurs, entre autres objectifs, pour compenser cette absence d'activités que notre association a été constituée voici plus de deux ans et a commencé par mettre en oeuvre des possibilités de randonnée autour de cette basse vallée afin que les visiteurs aient autre chose à se mettre sous les chaussures que l'eau du Cavu : dorénavant promenades familiales simples et randonnées de moyenne difficulté sont praticables sur des sentiers signalés et balisés...

Et l'escalade et le canyoning, alors ?

En ce qui concerne l'escalade, les possibilités existent mais demandent à être développées :

  • La Punta Bunifazinca est escaladée depuis longtemps avec une voie normale D+ (Difficile supérieur) en face Nord et deux voies ED (Extrêmement Difficile) en face Ouest, mais sa marche d'approche, aussi bien depuis Bavedda que depuis le Cavu, demande tellement de temps et d'efforts que peu de grimpeurs l'envisagent comme objectif et qu'elle est rarement escaladée plus d'une ou deux fois par an !
  • La brèche du Carciara offre de fabuleuses possibilités pour la réalisation d'un site d'escalade grandiose : 120m de hauteur sur 250m de largeur en rive droite du Carciara, 90m de hauteur sur 100m de largeur en rive gauche avec des possibilités de voies de haut niveau... Pas du tout exploitée pour le moment, même si nous avons vu l'année dernière un couple de grimpeurs aller le visiter (et l'équiper ?) en allant y bivouaquer plusieurs jours de suite : aucune nouvelle depuis !
  • De nombreux blocs et petites falaises grimpables peuvent être repérés et sans doute exploités pour des petits sites de grimpe jusqu'en basse vallée, mais, pour le moment, rien n'a été fait...

Il faut donc à l'heure actuelle tirer un trait sur l'escalade dans la vallée du Cavu et cela semble bien dommage quand on voit l'ampleur de cette activité de l'autre côté de nos crêtes à Bavedda !!

Quelques photos des possibilités d'escalade du Cavu :

Punta Bunifazinca

Gendarme N de Punta Bunifazinca à escalader pour la voie normale (D+)
Face W de Punta Bunifazinca

Brèche du Carciara

Brèche du Carciara d'Aragali : vue générale
Parois de la RD de la brèche
Parois de la RG de la brèche

Falaises et blocs autour du Cavu

Le Pisciaronu, sa falaise et la cascade de Ranedda
La falaise des contreforts de Punta Cinaghja

Et le canyoning alors ?

Et bien, contrairement à ce que l'on peut penser, il y a bien quelques possibilités dont deux au moins ont été référencées dans la listes des canyons de Corse !

La descente aquatique de la Sainte-Lucie

Cela fait quelques années que je descends, seul ou avec des amis, le ruisseau de Sainte-Lucie depuis le pont de Figa (IGN300) jusqu'aux sente/piste remontant au niveau de Lora. Soit de 30 à 50mn de marche d'approche (selon fermeture des pistes, berline ou 4x4, etc...) et plus de 2 heures de descente ludique dans une eau souvent à plus de 23°C. Cette descente aquatique peut se faire sans équipement (casque, baudrier, ...) et est tout à fait similaire (approche, durée de descente, obstacles, intérêt) à celle du Fiumiceddi à Bavedda, mais en BEAUCOUP moins fréquentée. Cette descente peut d'ailleurs aisément se raccourcir ou se rallonger par les deux extrémités : montée - descente d'une partie du Finicione en amont du pont de Figa ou départ 300m sous le pont à la première cascade, arrêt à la grande vasque-cascade proche du parking en bas de la piste de la Sainte-Lucie en RD ou poursuite jusqu'au pont de Marionu...
Depuis 2011, cette descente a visiblement attiré quelques connaisseurs et l'un d'eux, un canyoneur expérimenté de Marseille, l'a descendue, l'a trouvée très intéressante et l'a référencée dans la base de canyons du site de canyoning bien connu, descente-canyon.com pour les canyons de Corse.

Quelques photos de la Sainte-Lucie :

En descendant la Sainte-Lucie sous la Punta Bunifazinca
Vasques de la Sainte-Lucie
Vasque-cascade près du parking bas de la rive droite

Descente aquatique de la Sainte-Lucie
28/08/2012

Le canyon de Lora (Niffru sur IGN)

Ce canyon est en rive gauche du Cavu/Sainte-Lucie et est bien visible depuis la piste secondaire de Luviu sur l'autre rive en face. Le ruisseau de Lora desdend de la crête 760m derrière laquelle le GR20 monte vers Capeddu et Paliri et devient canyon abrupt sous le monolithe rocheux bien visible depuis l'extrémité de la piste de Radichella et son réservoir. Il plonge presque verticalement de plus de 200m de dénivelé jusqu'à son arrivée au radier bétonné de la piste de Lora/Figa Bona. Ouvert et équipé rustiquement en juillet 2011, ce canyon n'avait jamais été refait depuis en canyoning (je l'ai fait plusieurs fois, mais en le remontant) et avait mauvaise réputation parce que souvent sec. Il a été refait récemment (fin avril 2017) par notre canyoneur de Marseille qui aime bien le Cavu et a fait l'objet là encore d'un référencement dans la base de canyons de descente-canyon.com.
Le canyon est EXTREMEMENT encaissé (on peut difficilement en sortir), comporte 6 à 7 cascades dont certaines ne peuvent se désescalader et demande donc un bon niveau technique, même si le ruisseau est peu aquatique. A faire en dehors de la période estivale ou après une période de pluie pour ceux qui n'aiment pas les canyons secs. La remontée demande une bonne expérience de l'escalade et un contournement dangereux et aérien dans le maquis par la rive gauche.
A noter que l'approche (ou le retour pour ceux qui le remontent) se fait par une sente de chasseurs quittant le sentier de Capeddu à gauche peu après son démarrage depuis la piste de Radichella. Niveau Sanglier +++, et même ++++ cette année tant le maquis a reconquis cette trace (pantalon long, manches longues, pinatu ou sécateur utile)...

Quelques photos du canyon :

Le canyon de Lora avec le vrai ruisseau de Niffru à sa droite
Dans la partie la plus étroite du deuxième boyau rocheux
La 3ème cascade (en montée) du Niffru

Quelques photos de la descente du 26/04/2017 :

L'accès par la sente de chasseurs
Arrivée en haut du canyon
La 1ère grande vasque avec l'arbre en travers
La vasque sous le seuil rocheux
Rappel de la première C20
La cascade C17 et son petit bief
Nage de 15m en bief
Rappel sur la C20
Pi20 ?
Un beau saut vers la brèche
La célèbre sente de chasseurs
Approche via la sente des chasseurs
Schéma de la crête du monolithe
Repères d'accès de la "sente", à la crête dominant le départ du canyon
Accès au départ du canyon
Descente au canyon avant le monolithe
La vasque au tronc d'arbre
Saut de la vasque de départ
La vasque au tronc d'arbre
Nage sur le bief de départ
Avant le seuil rocheux
Saut possible de 6 m
Avant le seuil rocheux
Petit saut dans la quatrième vasque
Sous le seuil rocheux
Belle piscine
Le col du contournement par le maquis
Joli portail rocheux
En haut de la première C20
Rappel de la première C20
La cascade de la première C20
1er rappel obligatoire
En bas de la première C20
Encore une belle forme rocheuse
Rappel de la C8
2ème rappel
Rappel de la C15
3ème rappel
En haut de la C17
4ème rappel obligatoire
Le bief de la C17
4ème rappel obligatoire
Le rappel de la C17
4ème rappel obligatoire
En haut de la dernière C20
5ème rappel obligatoire
Le haut du rappel de la dernière C20
5ème rappel obligatoire
Le rappel de la dernière C20
5ème rappel obligatoire
Fin du rappel de la dernière C20
5ème rappel obligatoire
Courte marche et désescalade
Le lieu de départ du contournement par le maquis en RG pour la remontée
Courte marche et désescalade
Après le coude à 90° à droite
Le haut du Pi20
Atterrissage dans un bief étroit
La descente du Pi20
Etroit, non ?
Saut avant la brèche
Arrivée à la brèche
Bief de 15m
Nage de 15m à la brèche
Passage sous un bloc rocheux
Pittoresque...
Dernier saut ?
Avant l'entrée dans la partie végétale

Diaporama "Descente du canyon de Lora 26/04/2017"

Cliquer sur la photo ci-dessous pour obtenir le diaporama en fenêtre popup

Remontée du canyon de Lora

Diaporama "Remontée du canyon de Lora"

 

Vidéo "Remontée du canyon de Lora"

Conclusion :

Les photos ci-dessus et les deux référencements dans la base des canyons corses montrent que l'on avait tort de dire que le canyoning était inexistant dans la vallée du Cavu ! D'ailleurs, d'autres vagues possibilités existent et ont été testées : descente de Piscia Cava (3 rappels dans des cascades sèches en été), le ravin de Velacu en provenance du Tafonu di u Cumpuleddu (ex-Trou de la Bombe), lui aussi sec la plupart du temps, quelques tronçons du ravin du Finicione (balade aquatique en amont du pont de Figa, belles cascades à la verticale de Bocca di Ricu).
Il n'en reste pas moins qu'à part la Sainte-Lucie, le canyon de Lora et les autres possibilités ne risquent pas d'attirer les foules et devront être parcourus hors saison estivale. On ne risque donc pas de se trouver dans la même situation que Bavedda et la procession des amateurs et des groupes encadrés par des professionnels pendant les quatre mois de la saison touristique...


Ajouter un Commentaire

Les utilisateurs enregistrés ne font pas le test de Captcha, ont accès aux outils d'insertion liens/images et peuvent modifier/supprimer leurs propres commentaires après publication.


Code de sécurité
Rafraîchir