A Punta Bunifazinca

Certains prophètes de l'apocalypse nous avaient promis l'extinction à brève échéance des espèces sauvages dans la vallée et cela fait quelque temps que nous surveillons les principaux indicateurs de biodiversité de ces montagnes !
Heureusement, l'enchaînement de certains événements récents tend à nous prouver qu'elle n'est en rien menacée, avec, en particulier, le déploiement accéléré de certaines espèces comme les « trouducs » ou les « troudairs » (cf. définitions ci-dessous)...

Les deux photos dans le corps de l'article ci-dessous mettent en scène une sorte de sabotage de la piste découvert récemment et réalisé à base de cailloux et petits blocs déposés sur une large surface, prolongeant ainsi la répétition de nombreux autres actes où nous avions remarqué ce manège ! Un (ou plusieurs ?) sinistricule(s) hurluberlu(s)Emoticones semble(nt) s'amuser à concevoir et réaliser des obstacles sur la piste pour empêcher ou entraver son franchissement par des randonneurs Emoticones, des cyclistes Emoticones Emoticones, d'autres véhicules Emoticones, … (?)

Emoticones Emoticones Emoticones

Regardez les photos ci-dessous prises à l'extrémité de la piste prolongeant la « départementale » D168a aux abords de son arrivée à Bocca di Sadica :

Sabotage piste de Bocca di Sadica
Sabotage piste de Bocca di Sadica

Quelle intention derrière ce criblage de cailloux sur la piste ? Empêcher le passage des marcheurs, cyclistes, VTTistes, ... vers le col ? Emm...er les véhicules de passage ? Prévenir une fréquentation insupportable du col ? Emoticones
Connaissant bien cette piste, nous la voyons mal devenir très parcourue en son extrémité : c'est une impasse dans toutes les directions, il n'y a de possibilité d'atteindre Conca que par un chemin de randonnée malaisé en descente sur lequel vélos et VTTs ne peuvent quasiment pas être utilisés, les autres pistes annexes qui partent du col sont aussi des impasses et sont pratiquement impraticables (Alzu di Lanu, Radicale, Punta di Cinaghja). Bref, il n'y pas grand monde qui monte là-haut !
Alors, à quoi servent ces cailloux parsemés sur la piste ? Quel finalité retorse a pu conduire à inventer ce moyen dérisoire d'entraver le passage ? Emoticones

Ces « manifestations » de biodiversité font suite à celles que nous avons vécues depuis six ans de manière répétitive dans la vallée : arrachages de panneaux (spécialement quand ils sont marqués « Parc-Aventure »), effacement ou masquage de balises, destructions des marches et aménagements divers des sentiers, etc... toujours sous le sceau de l'anonymat et d'une imagination débordante.

Arrachage de panneaux :

Panneau cassé sur le PR3 à l'embranchement de la montée à Piscia Cava (PR4/PR5)
Panneau à la source sur le PR5 (avant arrachage)
Panneau à la source sur le PR5 (après arrachage)
Panneau à la source sur le PR5 (après arrachage)
Panneaux à la source sur le PR5
Arrivée à la source (embranchement Conca) : plus de panneaux !
Panneaux de la fin de la piste de Fugulina sur le PR5 (avant arrachage)
Panneaux de la fin de la piste de Fugulina sur le PR5 (après arrachage)

Effacement et masquage de balises :

A la source (embranchement Conca) le 18/05/2018 : balises effacées (peinture bistre) !
Balise PR5 effacée à la peinture bistre le 06/07/2018
A la source (embranchement Conca) le 06/07/2018 : balises effacées avec de la boue !
Balise PR5 effacée à la boue le 06/07/2018
Balise PR5 effacée avec de la poussière de rocher le 06/07/2018
Balises PR5 cachées avec des cailloux le 06/07/2018
Balise n°2 du sentier de Costa di Barola (flèche gauche effacée)
Balise n°3 du sentier de Costa di Barola (balise standard effacée)
Balise n°4 du sentier de Costa di Barola (balise standard effacée)
Balise n°5 du sentier de Costa di Barola (balise standard effacée)

Ainsi, nos indicateurs de biodiversités locaux montrent bien que certaines espèces du secteur (endémiques ?) ne sont absolument pas en voie de disparition et semblent même, au contraire, reprendre du poil de la bête comme les ours polaires en Arctique.

Emoticones

Le problème, c'est que n'ayant pu le/les identifier et recenser, nous n'avons pas été en mesure de décompter l'espèce Emoticones, son peuplement Emoticones, son mode d'habitation Emoticones et sa mobilité Emoticones. En particulier, nous ne savons toujours pas si les membres de cette variété « volent en escadrille » ou « sont des animaux nuisibles assez proches de l'homme », comme certains le prétendent chez APB.
D'autres adhérents appellent ce genre d'histrion « trouduc », mais, personnellement, je préfère « troudair » pour l'olibrius en question vu la consistance de ce qu'il semble avoir entre les oreilles...

Mais, dans l'association, nous sommes tous d'accord sur le fait que cette famille est en pleine expansion dans la vallée et que ces représentants constituent un enrichissement évident de notre écosystème, même si leur conception du « vivre-ensemble » n'est pas celle de tout le monde.

Emoticones

C'est un avantage considérable pour la région de pouvoir compter sur ces spécimens particuliers qui ne peuvent qu'attirer les visiteurs dans notre vallée avec l'envie de les contempler dans leur biotope et de s'extasier aux résultats de leurs agissements.

Emoticones

Nous allons donc poursuivre nos investigations pour les découvrir et étudier plus profondément leur milieu en espérant que leur prolifération pourra tout de même être contrôlée : pas sûr qu'on puisse décréter un « numerus clausus » pour plafonner leur population Emoticones, ni que le cadre législatif permette de les intégrer dans les espèces chassables sur l'île, au même titre que des gibiers nuisibles comme les sangliers. Emoticones
Évidemment, tout le monde se prend la tête pour comprendre les objectifs de ce type d'actions, tant leur futilité est évidente et du domaine de « l'Absurdistan »... Mais, comme ces hominidés se reconnaissent au fait « qu'ils osent tout », il ne faut pas être surpris.

Emoticones Albert Einstein disait : « Deux choses sont illimitées, la bêtise et l'univers. Pour l'univers, j'ai un doute ! » Emoticones


Ajouter un Commentaire

Les utilisateurs enregistrés ne font pas le test de Captcha, ont accès aux outils d'insertion liens/images et peuvent modifier/supprimer leurs propres commentaires après publication.


Code de sécurité
Rafraîchir