A Punta Bunifazinca

Samedi dernier 24 juin 2017, trois de nos valeureux adhérents ont réussi le tour de force de monter d'une traite à Pinetu Pianu en construisant un sentier une trace de 1400m dans une pinède merd... sublime de manière à rejoindre ce site pourri magique et ses "caseddi" en ruines joyaux du patrimoine local.
Revenir à Pinetu Pianu après des dizaines d'années sans fréquentation était un des rêves de l'association. En particulier, parce que cette zone plate de l'arête Sud de Punta Buvona abritait un petit hameau de quelques caseddi et qu'elle constitue un site stratégique dans le Haut-Cavu à l'entrée de l'amphithéâtre délimité par Punta Buvona et Punta Bunifazinca.
Et bien, après une première reconnaissance en 2016, une petite équipe de l'association a pu y accéder au prix d'un âpre combat contre le maquis, la pinède, les insectes et la météo infernale et a commencé à explorer les lieux avec la découverte du premier caseddu non loin du point IGN 789 !

Une belle galère que cette réalisation avec 12 heures entre le départ (07h00) et le retour (19h00) au Parc-Aventure, environ 6 à 7 heures de démaquisage au "pinatu" et à la "rustaghja" dans une pinède jeune, résultat de la repousse après l'incendie de 1991, 2km aller depuis le pont de Figa (idem au retour), près de 500m de dénivelé positive entre 300 et 789m et une soif inextinguible de tous les instants durant cette montée par près de 32°C à l'ombre...

Carte du secteur Pinetu Pianu et Figa dans le Haut-Cavu Vous pouvez suivre sur la carte IGN à gauche de cette page le trajet en vert fluo suivi pendant la journée entre l'embranchement sur le chemin RG du Finicione et le caseddu de Pinetu Pianu.

Ci-dessous, le récit de cette épopée par notre envoyé spécial qui a participé à l'opération...

Photos et vue aérienne 3D du secteur Pinetu Pianu

Photo aérienne en 3D du secteur Figa - Pinetu Pianu- Ricu (Géoportail)
Pinetu Pianu et amphithéâtre Buvona - Bunifazinca
La crête de Pinetu Pianu depuis le pont de Figa

La montée jusqu'à la lisière de la pinède

Arrivée au pont de Figa Rendez-vous pour trois d'entre nous (Jean-Jo, son cousin Flavien et moi-même) au Parc-Aventure à 7h du matin en ce Samedi 24 juin 2017. Nous ne traînons pas et, après le trajet en 4x4 jusqu'en bas de la piste secondaire menant à la Sainte-Lucie, nous arrivons au pont de Figa à 07h50 et continuons dans la foulée par le nouveau chemin en RG du Finicione en cours de démaquisage. Nous arrivons vers 08h30 à l'embranchement supposé (soutènements !) du chemin montant vers Pinetu Pianu.
Notre idée était de retrouver et démaquiser l'ancien chemin qui permettait jadis de rejoindre le "pianu" mais, très vite, nous abandonnons cet objectif devant l'impossibilité de retrouver la trace exacte de ce chemin dont nous ne croisons que quelques vestiges au fur et à mesure de la montée. Pourtant, dans la montée initiale bien raide depuis l'embranchement (390m) à la lisière de la pinède (550m environ), nous cherchons à bénéficier au maximum des trouées dans la végétation et de ce que nous supposons être les restes du sentier. Nous construisons donc un sentier assez zigzaguant qui nous permet de rejoindre la partie finale de la trace construite l'année dernière qui partait nettement plus à droite (Est) de la trace d'aujourd'hui. Les cairns déjà retrouvés l'année dernière qui marquaient sans doute l'ancienne montée sont atteints vers 10h00 et nous essayons de retrouver la suite à la limite de la pinède dans laquelle nous devons pénétrer. Peine perdue : nos recherches sont vaines et nous ne trouvons que la trace déjà explorée en 2016 qui pénètre dans une partie assez claire de la pinède, s'y enfonce sur une centaine de mètres puis vient buter sur le mur de jeunes pins peu espacés que nous avions renoncé à pénétrer l'année dernière.

Un cairn antique de l'ancien chemin de Pinetu Pianu (?)
Dans la montée raide initiale à droite du ravin de Pinetu Pianu
Un cairn antique de l'ancien chemin de Pinetu Pianu (?)

La montée jusqu'à la plate-forme du déjeuner

L'aspect plutôt effrayant de ce mur de pins ne semble pas gêner Flavien qui démarre le "pinatage" pied au plancher vers 10h20 pendant que nous essayons de fignoler et débarrasser derrière lui. Et c'est parti pour une longue période de démaquisage harassant dans une végétation où l'on ne voit strictement rien des alentours, sans trop savoir vers quoi l'on se dirige et en essayant de suivre au mieux des trouées éthérées que nous espérons avoir appartenu à l'ancien chemin. En nous relayant, nous avançons ainsi jusqu'à trouver vers 650m d'altitude un petit ressaut rocheux décalé de la végétation : il nous sert de salle à manger pour le déjeuner vers midi après avoir récupéré et remonté les sacs à dos laissés plus bas à l'entrée de la pinède. Enfin un endroit où nous pouvons voir le paysage et autre chose que des pins à démaquiser... Nous sommes déjà bien entamés et la pause-déjeuner est la bienvenue pour un premier repos après près de 3 heures de travail !

Ambiance typique de la trace au-dessus des cairns dans la première partie de la pinède
Ambiance typique de la trace au-dessus des cairns dans la première partie de la pinède
Dans la montée vers Pinetu Pianu : vue de Punta Bunifazinca dans une trouée de végétation à la plate-forme du déjeuner

La montée finale

Un truc à ne pas faire avec les Corses : leur dire qu'un objectif semble irréalisable ! Je fais la bêtise de dire tout haut ma pensée : Ce n'est pas aujourd'hui qu'on arrivera à Pinetu Pianu  il faudra y retourner au moins une autre fois. Cela paraissait vraisemblable vu qu'il restait près de 800m de pinède à franchir (pour 260m déjà réalisés le matin depuis l'entrée dans le mur de pins en un peu moins de 2h) avec 140m de dénivelé (pour 100m réalisés dans les mêmes conditions). J'aurais mieux fait de la fermer, car cette affirmation motivera mes deux co-équipiers à tout faire pour atteindre cet objectif irréalisable...

Et les voilà repartis dans un démaquisage encore accéléré par rapport à celui de la matinée ! Toujours la même ambiance avec des pins espacés de moins de 50cm entre eux, des zones de ronces et un clair-obscur permanent. Une courte zone de clairières nous permet de traverser le ruisseau entre les deux lignes de crête de ce versant et de monter un instant plus vite. La désillusion vient très vite avec un retour dans la pinède et une pente raide. Nous sommes complètement assèchés et remontons un peu d'eau jusqu'à l'entrée dans la nouvelle pinède pour nous rafaîchir avant cette nouvelle épreuve.
La suite de l'affaire est un long calvaire avec la soif qui nous tenaille de nouveau très rapidement, la végétation qui nous recouvre de feuilles et de graines de bruyères et mouches et moustiques qui ne cessent de nous harceler. Aucun répit jusqu'au bout et aucune possibilité de voir où l'on en est. GPS est mis en route et nous indique cap à suivre et distance à franchir : 100m, 90m, 95m (encore une aberration ! C'est comme les mirages dans le désert...), 90m, etc... Jean-Jo commence à délirer et, après nous avoir décrit les délices du bain qu'il allait prendre en bas de la descente, se met à injurier Pinetu Pianu qu'il traite de tous les noms !
Enfin, nous y sommes ! Enfin, c'est le GPS qui le dit et indique que l'on est à Pinetu Pianu à 789m d'altitude. Mais, en fait, rien de changé, toujours de la pinède et aucune vue. Il nous faut continuer encore 80m vers le NW et le ravin de Ricu pour sortir de sous les arbres et pouvoir apercevoir le paysage (magnifique !) autour du site. Il est plus de 16h00 et nous avons démaquisé depuis environ 7 heures...
Mais le pari de mes co-équipiers est tenu : les Corses et les Corona ont vaincu !

Eclaircie à la hauteur de la crête RG du ravin de Figa
La crête de montée à gauche vers Pinetu Pianu (on a traversé vers la crête à droite)
Toujours la même ambiance dans la jeune pinède

Visite express du site

Nous sommes tellement épuisés que nous ne pensons qu'à redescendre au plus vite pour nous prendre un bon bain dans le Cavu afin de nous refroidir et de laver les traces de végétation sur nos corps. Mais il serait dommage de quitter le site sans une première petite exploration. Nous savons qu'un petit hameau de caseddi existait sur le pianu (2 ou 3 ?) et allons donc essayer d'en découvrir au moins un. Pour cela, nous remontons quelque peu vers le Nord et le pied de l'arête Sud de Punta Buvona. La végétation est à peine moins exaspérante que dans la pinède mais elle est plus basse et parcourue de trouées facilitant un peu la progression. Au bout de 150m, Jean-Jo tombe sur un caseddu qui avère que le hameau décrit par les anciens n'est pas qu'une légende. Le caseddu est néanmoins très décevant : il semble constitué de deux pièces, l'une avec des murs complètement effondrés et l'autre attenante tellement envahie par le maquis qu'on peine à l'entrevoir. Mais, bon, ils avaient une belle vue autour...
Il est 16h30, tout le monde en a assez et il est temps de penser au retour. Des explorations plus approfondies pourront se faire plus tard...

Arrivée à Pinetu Pianu avec vue sur Punta Bunifazinca
Arrivée à Pinetu Pianu avec vue sur le ravin de Ricu et les crêtes de Bavedda
Au caseddu ruiné trouvé à Pinetu Pianu : Punta Bunifazinca
Vestiges d'une pièce du caseddu trouvé à Pinetu Pianu
Vestiges maquisés de l'autre pièce du caseddu trouvé à Pinetu Pianu

Retour express

La descente se fait assez rapidement compte tenu de notre état physique, des gourdes et bouteilles à retrouver plus bas, d'un arrêt boisson et alimentation de 10mn au niveau des sacs à dos laissés à la plate-forme du déjeuner. Jean-Jo qui rêvait de sa baignade de retour est le premier à se retrouver dans le Finicione vers 17h40 et nous suivons rapidement derrière. Un bain fantastique !
Redémarrage vers 18h passé et retour au Parc-Aventure pour des Pietras revigorantes... J'ai dû boire au moins 4 litres d'eau dans la journée et même les Pietras en abondance n'arrivent pas à me rassasier !

Sortie de la pinède à la redescente : le Finicione en dessous
Baignade bienvenue au retour au pont de Figa

Conclusion

Inutile de rappeler qu'il n'est pas très recommandé de faire ce que nous avons fait. Une dizaine d'heures à se balader dans le maquis en pleine canicule avec un dénivelé conséquent et en démaquisant pendant près de 7 heures peut se révéler source de malaises ou d'incidents physiques pour ceux qui s'adonnent à ce genre de délire...
En ce qui concerne Pinetu Pianu, le site est dorénavant accessible par une trace qui permet pour un bon randonneur d'y monter en environ 1h30 depuis le pont de Figa. La trace demande évidemment à être améliorée largement car elle a été faite "à l'arrache" : merci aux suivants d'emporter le pinatu et de peaufiner notre travail. Ce "sentier" n'est sans doute pas aussi confortable que l'ancien, même s'il le traverse parfois, et est un peu trop raide et trop direct par endroit. Nous serons totalement reconnaissants à ceux qui voudront améliorer le trajet...
Le site est un peu décevant pour ceux qui imaginaient gazon et eau en abondance sur le "pianu" : il est en fait recouvert partout d'un maquis bas malaisé et nous n'avons pas vu une goutte d'eau aux alentours. Il reste maintenant à en profiter pour découvrir les éventuels autres restes de patrimoine du plateau et pour le dépasser afin d'aller plus loin explorer l'amphithéâtre entre les deux pointes de Buvona et de Punta Bunifazinca.

Carte du secteur Pinetu Pianu et Figa dans le Haut-Cavu Retrouvez, comme en tête de l'article, la carte IGN à gauche de cette page avec le trajet en vert fluo suivi pendant la journée entre l'embranchement sur le chemin RG du Finicione et le caseddu de Pinetu Pianu.


Le diaporama complet de l'épopée

Trace de Pinetu Pianu le 24/06/2017

Trace de Pinetu Pianu le 24/06/2017


Commentaires   
APB
# APB 26-06-2017 10:47
Ne pas oublier que cette montée de Samedi dernier a été facilitée par le fait que, dorénavant, le chemin en RG (rive gauche) du Finicione est restauré et permet d'accéder en moins de 20mn depuis le pont de Figa à l'embranchement vers Pinetu Pianu et ses soutènements.
La restauration de ce chemin est toujours en cours avec des travaux qui l'ont amené au niveau de la traversée du premier petit affluent du Ricu.
Si vous souhaitez contribuer à cette restauration en participant aux travaux, merci de nous contacter par e-mail () pour nous le faire savoir et vous intégrer dans la liste de diffusion des convocations aux operati.
La prochaine a lieu Mercredi 28 juin avec RDV à 07h00 au Parc-Aventure...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire
Les utilisateurs enregistrés ne font pas le test de Captcha, ont accès aux outils d'insertion liens/images et peuvent modifier/supprimer leurs propres commentaires après publication.