A Punta Bunifazinca

Article Corse-Matin du 04/12/2019 - Présentation station de trail Ospedale La lecture de l'article de Corse-Matin du Mercredi 04/12/2019 est l'occasion de vous donner quelques informations sur ce projet d'ouverture dans le secteur de l'Ospedale de sentiers de trail, et donc de randonnée, par une association du même genre que la nôtre, Coureurs des Crêtes.
Notre association avait été invitée par Coureurs des Crêtes à venir assister Jeudi soir 28/11 dernier à leur présentation et à discuter avec eux. Jean-Jo et moi-même avons pu nous rendre disponibles et nous sommes rendus à la Maison Communale de l'Ospedale pour discuter avec Luc MESLIER, président de cette association. En fait, comme nous sommes arrivés en avance, nous avons participé à la réunion préalable tenue avec l'ONF, la CDC, des élus de Porto-Vecchio et le groupe Rossignol (partenaire du projet). Par contre, nous n'avons pu rester pour la réunion de présentation qui suivait et à laquelle étaient aussi invités d'autres associations, les chasseurs, des habitants, etc...

Vous trouverez ci-après quelques informations recueillies et nos impressions a posteriori ! Elles complèteront l'article de Corse-Matin qui peut être visualisé en cliquant sur l'image à droite de cette page ou téléchargé.

Quelques infos sur le projet

L'idée de cette "station de trail" est de créer et entretenir un réseau de sentiers dans le secteur de l'Ospedale et de les mettre à disposition des trailers et randonneurs pour entraînements, courses, parcours de randonnées, etc... Ce sont donc des objectifs assez proches de ceux que nous avons, même si le secteur de l'Ospedale peut être considéré a priori comme beaucoup plus touristique, globalement, que la vallée du Cavu seulement fréquentée estivalement en aval par les "baigneurs".

Voici ci-dessous les boucles de parcours existant autour du lac et les futurs parcours envisagés avec des cartes extraites du site Internet.

Boucle courte autour du lac de l'Ospedale
Boucle courte autour du lac de l'Ospedale
Boucle longue autour du lac de l'Ospedale
Boucle longue autour du lac de l'Ospedale

A l'examen de ces cartes, on se rend compte que l'ambition de l'association esr de couvrir un territoire allant du Nord depuis Bocca d'Illarata (avec raccordement jusqu'aux Bergeries de Luviu) au Sud jusqu'à Bocca di Bacinu et en intégrant les crêtes qui entourent le lac en Ouest - Est, Illarata - Punta di u Diamante - Mela - Vacca Morta - Bacinu et Illarata - Monte Rossu - Punta Brichella - Piscia di Gallu - Punta di Giuncu - Ospedale - Cartalavonu.
Beaucoup de travail en perspective quand on connaît, par exemple, l'état des sentiers de la haute vallée de l'Osu ces dernières années et le vide à l'Ouest du lac....

A noter que le site Internet de l'association "Coureurs des Crêtes" est visiblement en construction pour le moment et ne permet pas trop d'avoir des perspectives détaillées des objectifs et projets envisagés.

Impressions issues de la réunion avec les collectivités

La discussion avec l'ONF et les collectivités locales a tourné autour d'un sujet que nous connaissons bien : les agréments at autorisations administratifs auxquels l'ouverture de sentiers pourrait être soumise ou conseillée !
Coureurs des Crêtes souhaite ouvrir sa station au printemps prochain et est donc en recherche des contraintes et des validations nécessaires. Très rapidement, nous avons retrouvé les mêmes problèmes et questions que ceux auxquels nous sommes confrontés depuis longtemps :

  • Consultation nécessaire de l'ONF qui doit donner son avis sur le projet aux différents propriétaires pour lesquels elle assure la gestion déléguée des territoires concernés
  • Autorisations avec conventions associées des différents propriétaires (communes, Collectivité de Corse/CDC, propriétaires privés) pour ouvrir et entretenir les sentiers
  • Mise au point signalisation, balisage et sécurisation en fonction des activités ciblées
  • Respect de contraintes de sécurité (incendie, cours d'eaux,...) et d'environnement (animaux, déchets,...)
  • Relations avec les autres pratiquants (locaux, chasseurs, pêcheurs,...)
  • Inscription des sentiers au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) géré par la CDC

En sortant de la réunion, après examen des points précédents et face aux nombreux interlocuteurs à bouger, aux nombreuses questions à traiter et aux inévitables jalousies et rancoeurs locales à prévoir (cf. les "tags hostiles" cités par l'article de Corse-Matin), nous étions assez pessimistes sur la possibilité d'ouvrir au printemps prochain. Mais on peut toujours rêver... Et ils ont l'avantage d'avoir avec eux la Mairie de Porto-Vecchio et l'Office de Tourisme qui adhèrent à ce projet et le supportent.

Comparaison avec la situation d'A Punta Bunifazinca

Cette réunion et les questions qui y ont été abordées sont une occasion de faire le point sur la situation de l'association face aux problèmes administratifs de la vallée du Cavu.

Rappel des années 2015 - 2018

L'association a entrepris les démarches administratives pour obtenir l'aval des collectivités et admonistrations locales dés le 4ème trimestre 2015 afin de faire avaliser les 4 premiers sentiers ouverts en basse vallée, outre le sentier I Scarpi déjà existant.

Voici l'historique des péripéties depuis lors avec les principaux courriers envoyés :

  • 23/11/2015 : envoi de 4 courriers à la commune de Zonza, la communauté de communes de l'Alta Rocca (CCAR), le Conseil départemental de Corse-du-Sud (CD2A) et la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) : demande d'autorisations et d'informations sur procédures d'ouverture de sentiers en basse vallée du Cavu avec carte des parcours associés.
    Aucune réponse à l'exception de la CCAR qui se déclare incompétente pour les autorisations et demande qu'on l'informe si on fait des modifications sur I Scarpi qui est inclus dans les documents "Boucles de pays" diffusés par elle
  • 22/11/2016 : envoi d'un courrier au Parc Naturel Régional de Corse (PNRC) proposant de s'associer avec lui pour créer un sentier botanique et un sentier patrimonial portant sur la production du charbon de bois dans la vallée.
    Aucune réponse
  • 09/04/2018 : envoi de deux courriers en LR avec AR à la Mairie et à l'Office de Tourisme de Zonza/Sainte-Lucie de Porto-Vecchio demandant la reconnaissance et la validation par la commune et l'OT des sept sentiers alors ouverts.
    Aucune réponse
  • 31/10/2018 : envoi d'un courrier en LR avec AR au PNRC lui proposant une réunion pour discuter de la restauration des chemins en moyenne et haute vallée du Cavu (chemins du Finicione, du Carciara et de Paliri) en signalant que ce dernier chemin aboutissait au GR20 et s'y raccordait.
    Aucune réponse

Les avancées 2019

Outre le problème des sentiers créés et des chemins restaurés dans la vallée du Cavu, se pose aussi la question de trouver une solution au franchissement du fleuve pour le moment limité au pont de Marion ou à un franchissement à pied sur un gué de blocs rocheux au Parc-Aventure en période estivale ou à un franchissement à pied selon le niveau des eaux en certains endroits. En dehors de la période d'étiage, les randonneurs ne disposent plus que du pont pour passer en rive gauche, ce qui empêche le parcours des sentiers de cette rive.
Nous avons donc élaboré un projet de construction d'une passerelle que nous avons proposé à la commune de Zonza/Sainte-Lucie de Porto-Vecchio en avril 2019. Elle consiste en une passerelle de type «pont tibétain» souple sur 4 câbles porteurs installée en face du parking municipal pour 25 à 25.000 € de matériels avec prestations fournies par l'association et achetées auprès d'un bureau de contrôle.

Suite des opérations ensuite :

  • 27/05/2019 : réunion avec le maire de Zonza à Sainte-Lucie après 3 semaines de siège du secrétariat de la Mairie.
    On s'aperçoit que la commune est propriétaire sur une rive et la CDC sur l'autre et le maire nous demande donc de contacter la CDC pour obtenir l'autorisation. C'est la dernière fois que nous aurons un retour de la mairie qui ne donnera plus signe de vie ensuite...
    Le CR de cette réunion a été envoyé à la mairie par e-mail le 28/05/2019 sans réponse
  • 28/05/2019 : prise de contact par e-mail avec l'ONF et la CDC pour les informer de ce projet et leur donner le compte-rendu de la réunion avec la commune.
  • Divers allers et retours par e-mails avec l'ONF et la CDC : il nous est indiqué d'adresser une demande formelle à la CDC et à la Mairie de Zonza, les deux propriétaires concernés
  • 04/06/2019 : envoi de 2 courriers en LR avec AR à M. le Président du Conseil Exécutif de Corse et à M. le Maire de Zonza avec la demande formelle concernant le projet de passerelle du Cavu.
    Aucune réponse de la Mairie de Zonza. Proposition de réunion de la part de la CDC pour première semaine de juillet en y associant ONF et commune de Zonza
  • 01/07/2019 : relance par e-mail de notre part pour mettre au point la réunion.
    La CDC reporte cette réunion à septembre...
  • 17/09/2019 : relance par e-mail de notre part pour mettre au point la réunion reportée.
    Aucune réponse de la Mairie de Zonza et de la CDC, mais l'ONF indique qu'ils n'ont pas de disponibilité avant octobre...
  • Plus aucune nouvelle écrite depuis lors...

Il y a quand même eu une suite à cette série d'échanges entre APB, CDC et ONF, puisque nous avons reçu en novembre dernier, sans courrier d'avertissement ou information préalable, plusieurs techniciens de la CDC venus parcourir une partie de nos sentiers de basse vallée en deux fois, avec une troisième fois à venir :

  • 2 techniciens sont venus parcourir la boucle d'A Ranedda (PR6) vers début novembre
  • 9 techniciens sont venus faire les parcours de la rive gauche du Cavu, Sentier de Ponti di Marionu (PR3), Sentier de Barola (PR4) et sentier de Cinaghja (PR5)
  • Restent à faire : I Scarpi (PR1), normalement déjà connu puisque pré-existant à l'associu, Petra Stretta (PR2) et U Chjassu di I Carbunari

Tout ce que l'on a pu apprendre est qu'ils ont pris les relevés GPS précis des parcours et noté les problèmes qu'ils ont pu rencontrer sur les trajets, mais on ne sait pas trop à quoi tout cela va servir. Peut-être pour une inscription de certains des parcours au PDIPR ?
Nous avons bien compris aussi que leur présence était due à une intervention politique et que la suite le serait aussi. Quant à la passerelle, inutile de trop compter sur elle puisque l'on nous annonce 200 à 300.000 € au lieu des 20 à 25.000 € de notre projet : c'est cher une passerelle sécurisée par la CDC !! Emoticones A suivre, donc...

Les conclusions à en tirer

Il semble clair pour l'association que les administrations et collectivités de l'île sont complètement à côté de la plaque en ce qui concerne les relations avec associations, particuliers et entreprises. Emoticones
Il apparaît comme "normal" de ne jamais répondre aux courriers et mails reçus et celà à tous les niveaux !! Il apparaît aussi "normal" de laisser les gens dans le flou sans jamais leur faire part de décisions ou leur donner des directions à suivre. Evidemment, personne ne pourra prétendre ne pas être au courant des actions que nous avons réalisées et des problèmes que nous avons rencontrés, d'autant que nous avions deux élus du conseil municipal de Zonza/Sainte-Lucie dans notre Conseil d'Administration. Mais cela ne semble pas suffisant pour faire avancer les choses ou même obtenir informations et procédures à suivre. Emoticones
Peut-être faisons nous face à l'application stricte de la loi du 12 novembre 2013 relative au silence de l'administration sur une demande ? Dans ce cas, il vaut accord au bout de deux mois et collectivités et administrations insulaires l'appliquent déjà pleinement ! Nous pourrions peut-être en profiter ? Emoticones
En tous cas, au bout de cinq ans de nos activités, nous sommes toujours dans l'attente d'une situation juridique pour nos sentiers ! Ce qui n'empêche pas les randonneurs de les utiliser largement...

L'association Coureurs des Crêtes en est au démarrage de ses recherches, contacts et relations administratives et rencontrera sans doute les mêmes difficultés que nous, avec l'avantage fondamental d'avoir la commune avec eux et pas mal de partenaires locaux, ce qui peut imprimer une tendance favorable à la suite des opérations.
Bonne chance à eux dans tous les cas et qu'ils sachent que nous sommes à leur disposition pour les aider et pour discuter avec eux de projets communs... Emoticones


Ajouter un Commentaire

Les utilisateurs enregistrés ne font pas le test de Captcha, ont accès aux outils d'insertion liens/images et peuvent modifier/supprimer leurs propres commentaires après publication.


Code de sécurité
Rafraîchir