A Punta Bunifazinca

Vidéo de 3'58"
Operata du 14/07/2019

Pour voir en Plein Ecran, cliquer sur Agrandissement en Plein Ecran

Suite des travaux de restauration sur le Chemin de Paliri Dimanche dernier 14 juillet 2019 avec une petite déception au rendez-vous du Parc-Aventure puisque seulement 6 participants étaient présents. Est-ce l'heure trop matinale (06h45) ? Ou bien la chaleur de ce mois de juillet (habituelle) ?
Cela ne doucha pourtant pas notre enthousiasme et ne nous empêcha pas d'être sur les lieux à 08h10 après une séance de 4x4 d'enfer et une marche rapide...

Photo 3D Google Earth du secteur Carciara - Paliri avec les chemins du Carciara (HR21) et de Paliri (HR31) en rouge et le trajet aller - retour en vert fluo de l'operata du 14/07/2019 Question chaleur, nous avons été gâtés puisque nous avions oublié qu'en arrivant sous la face Ouest de Punta Russa nous allions être protégés du soleil en permanence pendant toute la matinée. De ce fait, le travail est rendu beaucoup plus facile et cela a permis une progression assez importante d'un peu plus de 300m malgré le nombre réduit de bénévoles et des tronçonneuses toujours aussi lunatiques ! L'extrémité démaquisée est située dorénavant à la verticale du milieu de la paroi Ouest de Punta Russa et à moins de 200m du ravin sous le col Nord 750m par lequel le chemin passe avant de cheminer sur le fil de la crête.

Selon nos dernières bonnes habitudes, le spuntinu s'est déroulé aux vasques de la confluence Carciara/Peralzone avec baignades à la clé et rencontre avec une "horde" de randonneurs conduite par Alain (Barody) qui semble essayer de se formee à l'activité d'Accompagnateur en Moyenne Montagne...

Carte IGN secteur Carciara/Paliri avec le Chemin de Paliri en cours de restauration au 14/07/2019 Photo 2D secteur Carciara/Paliri avec le Chemin de Paliri en cours de restauration au 14/07/2019 Vous pouvez regarder la carte IGN à gauche et la photo 2D Géoportail à droite, avec les traces du travail réalisé et les chemins du secteur : les 300m démaquisés jusqu'à sous Punta Russa à la suite du tronçon déjà restauré (trait plein rouge - trait plein vert fluo pour la partie du tronçon historique restaurée en 2019 - pointillés vert fluo pour la partie 2018).
Reste à réaliser environ 1.000m de distance sur 300m de dénivelé jusqu'au GR20 à Bocca di Monte Bracciutu !!

Les photos de l'operata du 14/07/2019 :

Durant les travaux

L'approche à la montée

La brèche du Carciara de bon matin
Punta Cumpuleddu et Calanca Murata de bon matin
Le val de la Figa Bona de bon matin

Les travaux sous Punta Russa

La remontée du chemin avant les travaux
Démarrage des travaux en vue de Punta Russa
Travaux à l'approche de Punta Russa
Travaux à l'approche de Punta Russa
Le chemin vers l'arrivée à la face W de Punta Russa
Depuis le chemin de Paliri :  Punta Cumpuleddu, Tafonu et Calanca Murata
Travaux sous la face W de Punta Russa

La face Ouest de Punta Russa

La face W de Punta Russa
La face W de Punta Russa depuis le ravin sous le col N 750m
La face W de Punta Russa

La descente de retour

La partie du Chemin de Paliri à démaquiser à la prochaine operata : l'éboulis sous Punta Russa
Descente du chemin de Paliri après les travaux : le chemin
Descente du chemin de Paliri après les travaux : la crête de Cervi
Descente du chemin de Paliri après les travaux : le chemin
Punta di Monte Sordu
Crête de Cervi et Punta Russa
Descente du chemin de Paliri après les travaux : la  vallée de la Figa Bona

Les panoramiques du secteur avec annotations

Panoramique annoté  Punta Bunifazinca - Punta Russa
Panoramique annoté  Crête de Cervi -  Capellu

Baignades et spuntinu à la confluence Carciara/Peralzone

Aux vasques : Alain et son mojito
Aux vasques : les hordes de randonneurs
Aux vasques : et même un chien !
Aux vasques : les hordes de randonneurs

Retour au parking et Parc-Aventure

L'aire de pique-nique au retour : la pause
L'aire de pique-nique au retour : Michel
L'aire de pique-nique au retour : Philippe
L'aire de pique-nique au retour : Patrice
L'aire de pique-nique au retour : Jacques
Fin de partie au bar du Parc-Aventure : merci Sophie !
Fin de partie au bar du Parc-Aventure : merci Sophie !
Fin de partie au bar du Parc-Aventure : merci Sophie !

La vidéo de l'operata du 14/07/2019

Le diaporama complet de l'operata du 14/07/2019 :

Diaporama "L'operata du 14/07/2019"

Cliquer sur la photo ci-dessus pour visualiser le diaporama

L'operata du 14/07/2019

Nota : Les diaporamas ci-dessus sont lancés avec un paramètre (fill) qui fait que les photos remplissent complètement le lecteur et sont donc partielles. Pour en voir la totalité, soit dézoomer avec la molette de la souris ou l'icône +/- Icône +/- pour zoomer, soit utiliser l'icône d'affichage normal Icône +/- pour zoomer. Visualiser en Plein Ecran avec l'icône Icône +/- pour zoomer.


Commentaires   
JLC
# JLC 17-07-2019 19:48
Bonjour,

j'ai fait le HR31 et j'ai pu me rendre compte de la difficulté lorsque le maquis n'est pas nettoyé!!

Merci à vous
Répondre | Répondre en citant | Citer
APB
# APB 18-07-2019 15:01
Citation en provenance du commentaire précédent de JLC :
...j'ai fait le HR31 et j'ai pu me rendre compte de la difficulté lorsque le maquis n'est pas nettoyé!!...


Bravo, car bien que ce sentier soit dans certains topos sur Internet depuis plusieurs années, son parcours n'est pas aisé !
La trace existe jusqu'au GR20, mais elle demande beaucoup d'attention pour ne pas la perdre et certains tronçons sont particulièrement végétaux.
Il est certain que, maintenant que le chemin est restauré sur plus de la moitié de son parcours, il est devenu nettement plus facile, mais il reste encore une bonne partie qui n'a pas été traitée...
Sachez que la fréquentation de ce chemin est devenue anecdotique et ne doit pas dépasser la vingtaine de passages PAR AN sur la totalité du parcours (et encore, cela doit être optimiste). L'association considère comme totalement scandaleux qu'on puisse laisser ce chemin de transhumance historique, élément majeur du patrimoine de la vallée, sans entretien depuis des dizaines d'années ! :cry:
"Ceux qui connaissent depuis toujours", mais "ne fréquentent plus depuis longtemps", devraient un peu plus se mettre en action pour protéger le magnifique patrimoine élaboré par leurs ancêtres, plutôt que de se plaindre de la fréquentation de quelques sites saturés. Le problème de la montagne insulaire n'est certainement pas sa SUR-fréquentation, mais bien plutôt l'inverse sur un territoire déserté par ses habitants et sans aucune activité d'avenir !
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire
Les utilisateurs enregistrés ne font pas le test de Captcha, ont accès aux outils d'insertion liens/images et peuvent modifier/supprimer leurs propres commentaires après publication.